Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

À bien y réfléchir, et puisque vous soulevez la question, il faudra quand même trouver un titre un peu plus... 2016 à Dijon - Cote-dor / Foxoo
foxoo    twicards   guide_twitter   tendances   revue_de_presse   top_vidéos    rdv_médias
FranceCôte-dor  J'annonce 
Vos évènements relayés sur Twitter !  
Source : #31659 > Afficher son tableau Foxoo

Partagez  Facebook Google LinkedIn StumbleUpon StumbleUpon Email
Publié le 19/09/17 | Vues : 126


À bien y réfléchir, et puisque vous soulevez la question, il faudra quand même trouver un titre un peu plus... 2016 à Dijon / Cote-dor

Cet évènement est passé.  Ne manquez pas le prochain !
Foxoo vous informe dès l'annonce des prochains évènements sur le même thème ou se tenant au même endroit. Inscrivez-vous, c'est gratuit et révocable à tout moment.

> Inscrire une alerte

Evènement passé.

Du 27 septembre au 8 octobre 2016 à Dijon.

Les 26000 couverts débarquent au TDB. La bande Dijonnaise répète son prochain spectacle, une procession citadine, funèbre et musicale, entre légendes urbaines grotesques et faits divers macabres. Ça c’est une idée, célébrer l’absurdité ridicule de la Mort, dans la rue, par les temps qui courent. Après quelques créations en salle, l’illustre compagnie de théâtre de rue a décidé de retourner dehors. Mais, ce à quoi ils nous convient ici n’est donc pas le spectacle final mais le fruit de quinze jours de travail, une « sortie de résidence », comme on dit dans le jargon du métier. On sait qu’il y aura une marionnette géante, des cracheurs de feu, des projections lumineuses et des sketches à mourir de rire. Mais on ne verra que ce qui existe déjà : des fragments d’idées, des bouts de scotchs et des grosses tuiles. Bah oui. Comment répéter un spectacle de rue sur un plateau de théâtre??? Ça coince. D’ailleurs, qui est le vrai metteur en scène??? Et qui est Jean-Jean??? Pourquoi ces cris d’effroi et ces traces de sang ? Dans cet infernal work in progress, les insolents démontent l’art vivant et ceux qui le font, jouent du vrai et du faux et chamboulent la scène comme ils bouleversent la rue de leurs turbulences burlesques. Qui a dit que le théâtre était mort??? Rira bien qui rira le dernier !
Grand Théâtre, place du théâtre, 21 dijon




En savoir plus
Compléter / corriger
Poster vidéo / photo
Promotions