Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Richard III - Loyaulté me lie, d'après William Shakespeare / Direction Jean Lambert-wild, Lorenzo Malaguerra, Gérald Garutti 2016 à Dijon - Cote-dor / Foxoo
foxoo    twicards   guide_twitter   tendances   revue_de_presse   top_vidéos    rdv_médias
FranceCôte-dor  Annoncez vos évènements 
Vos évènements relayés sur Twitter !  
Partagez  Facebook Google LinkedIn StumbleUpon StumbleUpon Email
Publié le 19/11/17 | Vues : 133


Richard III - Loyaulté me lie, d'après William Shakespeare / Direction Jean Lambert-wild, Lorenzo Malaguerra, Gérald Garutti 2016 à Dijon / Cote-dor

Cet évènement est passé.  Ne manquez pas le prochain !
Foxoo vous informe dès l'annonce des prochains évènements sur le même thème ou se tenant au même endroit. Inscrivez-vous, c'est gratuit et révocable à tout moment.

> Inscrire une alerte

Evènement passé.

Du 13 au 17 décembre 2016 à Dijon.

C’est un criminel, un despote. Pour s’emparer du trône, il élabore un plan macabre, complote et tue. Si le monde est un carrousel, Richard III est un clown blanc entouré de pantins. Un acteur (Jean Lambert-wild) face à une actrice (Elodie Bordas) : lui se prend pour le roi et elle, son double et miroir, pour tous les autres. Elle incarne ces femmes à qui le meurtrier ôte maris et fils, elle brandit ces fantômes qui hantent l’homme meurtri. Jean Lambert-wild, poète et artificier de la scène, accompagné de ses fidèles complices, fabrique une machine à jouer totale où s’imbriquent théâtre élisabéthain, cirque, magie, artisanat et effets spéciaux en une fascinante attraction. 2 heures, 21 scènes, 2 acteurs et un 3e personnage : le décor, créé par l’auteur de bande dessinée Stéphane Blanquet. Le royaume est une baraque foraine où le monstre fragile à l’armure de porcelaine tire aux fléchettes sur des ballons qui parlent ou joue au jeu de massacre avec sa propre tête. Ses victimes sont des hologrammes projetés sur des barbes à papa ou des bouches animées sur une roue stroboscopique. Le directeur du CDN du Limousin – déjà accueilli au TDB en 2014 avec _War Sweet War _– réinvente un Richard ivre de pouvoir mais pétri de peurs, un homme face à lui-même. Son double Shakespearien est une figure tragicomique de la tyrannie. Il fallait un clown pour enchanter ce chef-d’oeuvre, avec folie et avec joie. Et nous rappeler que notre monde est un grandiose et déraisonnable manège.
Enregistrement : 0380301212

Parvis Saint-Jean

rue danton, dijon




Compléter / corriger
Poster vidéo / photo
Promotions